Être zèbre

5/5
SOCIAL SHARE

Être zèbre, deux mots qui peuvent faire peur, mais qui sont en réalité une richesse et un plaisir lorsqu’on comprend comment fonctionne le cerveau humain et quelles sont les caractéristiques du zèbre.

Grâce à ce site, je vous aide à comprendre, à découvrir peut-être, ce que signifie être zèbre.

Article-Zebre-Zen-Connaissance-Soi

Le terme Zèbre

Zebre

Un zèbre est une personne considérée comme surdouée, à haut potentiel, multipotentielle, ou bien encore surefficient mental. Autant de synonymes qui parlent de la même notion, les multiples intelligences que le corps humain recèle.

Ce terme provient d’une analogie offerte par Jeanne Siaud-Facchin: le zèbre, cet animal difficilement apprivoisable, se fond dans le décor tout en s’y distinguant par des caractères (leurs rayures) propres à chaque individu.

zèbres à différentes rayures

Le zèbre est aussi une personne hyper, hyper-sensible, hyper-émotive, hyper-empathique, hyper-curieux, hyper-pensant (la fameuse pensée en arborescence), hyper-passionnée. On parle souvent d’intensité. Une intensité cerébrale, émotionnelle et physiologique. Qui s’accompagne de besoins eux aussi intenses. Besoin de calme, de silence, de se recharger, de se connecter (avec Soi ou avec la Nature), de méditer…

Le haut potentiel

Qi intelligence

Le mot « haut potentiel » est un terme synonyme de surdouance. Il désigne les personnes, adultes ou enfants, ayant des capacités intellectuelles nettement supérieures à la moyenne, dans un ou plusieurs domaines champs de capacité. Les personnes haut-potentiel présentent un QI supérieur à 130 (déterminé grâce à un test effectué par un psychologue spécialisé dans le domaine du haut potentiel). Mais le test de QI n’est pas le seul signe qui caractérise le haut potentiel, et il serait réducteur de se limiter à ce seul chiffre.

D’autres caractéristiques participent à déterminer un profil haut potentiel, tel qu’une grande maturité intellectuelle, une mémoire plus important (autant à court terme qu’à long terme), une réflexion cérébrale constante, une immaturité émotionnelle, une faible confiance en soi, une hyperémotivité, un sentiment de décalage avec les autres…

Ces caractéristiques s’expliquent par un cerveau droit dominant (à l’inverse du reste de la population), une vitesse de transmission et de traitement des données plus élevée, grâce à la gaine de myéline (qui entoure les neurones et qui assure la transmission de l’information) plus épaisse chez les personnes à haut potentiel. Il en résulte donc que l’information se propage à travers le neurone plus rapidement. Enfin, il a été déterminé que le nombre de synapses est supérieur, ce qui signifie un réseau inter-neuronal plus dense, plus riche. 

L’hypersensibilité

L’hypersensibilité désigne une sensibilité plus haute que la moyenne (environ 20% de la population serait hypersensible). L’hypersensibilité regroupe des caractéristiques comme l’hyperesthésie, l’hyperempathie, l’intuition…

cinq sens humains qui caractérisent l'hyperesthésie

L’hyperesthésie caractérise une augmentation, une intensité de n’importe lequel des sens (la vue, le son, le toucher, l’audition, l’odorat, l’intuition). Elle peut n’affecter qu’un sens ou les concerner tous.

Si vous voulez en savoir plus sur l’hyperesthésie

 

La pensée en arborescence

la pensée en arborescence

La pensée en arborescence définit un mode de pensée foisonnant, créatif. Les métaphores pour décrire ce mode de pensée illustrent la même chose, l’intensité, la rapidité de la pensée Feu d’artifice, explosion, mécanisme de roues, hamster… Une idée en entraîne de nouvelles, qui s’associent rapidement et simultanément, fait des ponts, des parenthèses…. ( Une pensée chez une personne dite normo-pensante est linéaire et plus structurée)

 

Les enfants zèbres

Les enfants zèbres, surdoués

Audrey, maman d’un petit zèbre

Voici le témoignage d’une jeune maman, pas tout à fait jeune mais quand même jeune comme elle nous a dit. Audrey a 35 ans, elle est maman d’un petit garçon de 4 ans. Elle est haut potentiel et hypersensible, son fils l’est probablement également, certains signes le laissent (fortement) à penser. Elle nous raconte comment ils ont découvert ces signes, comment ils les ressentent, ses conseils pour accompagner son enfant zèbre… Voici son témoignage

 

L’hypersensibilité

L’hypersensibilité désigne une sensibilité plus haute que la moyenne (environ 20% de la population serait hypersensible). L’hypersensibilité regroupe des caractéristiques comme l’hyperesthésie, l’hyperempathie, l’intuition…

cinq sens humains qui caractérisent l'hyperesthésie

L’hyperesthésie caractérise une augmentation, une intensité de n’importe lequel des sens (la vue, le son, le toucher, l’audition, l’odorat, l’intuition). Elle peut n’affecter qu’un sens ou les concerner tous.

Si vous voulez en savoir plus sur l’hyperesthésie


La pensée en arborescence

la pensée en arborescence

La pensée en arborescence définit un mode de pensée foisonnant, créatif. Les métaphores pour décrire ce mode de pensée illustrent la même chose, l’intensité, la rapidité de la pensée Feu d’artifice, explosion, mécanisme de roues, hamster… Une idée en entraîne trois nouvelles, fait des ponts, des parenthèses….


Les enfants zèbres

Les enfants zèbres, surdoués

Audrey, maman d’un petit zèbre

Voici le témoignage d’une jeune maman, pas tout à fait jeune mais quand même jeune comme elle nous a dit. Audrey a 35 ans, elle est maman d’un petit garçon de 4 ans. Elle est haut potentiel et hypersensible, son fils l’est probablement également, certains signes le laissent (fortement) à penser. Elle nous raconte comment ils ont découvert ces signes, comment ils les ressentent, ses conseils pour accompagner son enfant zèbre… Voici son témoignage

Zen & Zèbre

SOCIAL SHARE
Recevez mes conseils et astuces pour mieux vivre votre hypersensibilité et votre haut potentiel

(en cliquant sur ce bouton, vous allez vous abonner à la newsletter de Zen&Zèbre. Vous recevrez les derniers articles partagés sur le site, les nouveautés… Vous pouvez à tout moment vous désabonner si vous le souhaitez)