La musique Zen et zèbre pour les hypersensibles - coup de coeur

Paroles- Hey You

5/5

Explications des paroles de la chanson Hey You

Hey you (Et toi) est une chanson du groupe de rock progressif Pink Floyd, issue de leur album The Wall (1979). Dans l’album-concept qu’est The Wall, cette chanson illustre le moment où Pink, personnage principal de l’histoire, sombre vers la folie et la conscience qu’il s’est isolé du mond extérieur à travers un mur intérieur impossible à franchir.

Cette chanson est particulièrement sombre, mais très puissante, comme un climax d’intensité de la dépression. Elle m’arrache les tripes chaque fois que je l’écoute. En voici lees paroles et la traduction :

 

Paroles et Traductions

Hey you, out there in the cold
Getting lonely, getting old
Can you feel me ?
Hey you, standing in the aisles
With itchy feet and fading smiles
Can you feel me?
Hey you, don’t help them to bury the light
Don’t give in without a fight
 
Hey you, out there on your own
Sitting naked by the phone
Would you touch me ?
Hey you with you ear against the wall
Waiting for someone to call out
Would you touch me ?
Hey you, would you help me to carry the stone ?
Open your heart, I’m coming home
 
But it was only fantasy
The wall was too high
As you can see
No matter how he tried
He could not break free
And the worms ate into his brain
 
Hey you, out there on the road
Always doing what you’re told
Can you help me?
Hey you, out there beyond the wall
Breaking bottles in the hall
Can you help me ?
Hey you, don’t tell me there’s no hope at all
Together we stand, divided we fall

Traduction française

Eh toi
Eh toi, là-bas dans le froid
Devenant seul, devenant vieux
Peux-tu me sentir ?
Eh toi, debout dans les allées
Avec tes pieds qui démangent et ton petit sourire
Peux-tu me sentir ?
Eh toi ne les aide pas à éteindre la flamme
N’abandonne pas sans te battre

Eh toi, là-bas replié sur toi-même
Assis nu près du téléphone
Veux-tu m’appeler (me contacter) ?
Eh toi, avec ton oreille collée contre le mur
En attendant d’appeler quelqu’un
Veux-tu m’appeler ?
Eh toi, m’aiderais-tu à porter ce fardeau ?
Ouvre ton coeur, je rentre à la maison

Mais c’était seulement un rêve
Le mur était trop haut
Comme tu peux le voir
Qu’importe ce qu’il ait essayé
Il ne peut s’échapper
Et les vers ont mangé son cerveau

Eh toi, debout sur la route
Faisant toujours ce qu’on te dit
Peux-tu m’aider ?
Eh toi, là derrière le mur
Cassant des bouteilles dans le hall
Peux tu m’aider ?
Eh toi, ne me dis pas qu’il n’y a plus d’espoir
Ensemble nous vaincrons, divisés nous tomberons

Zen & Zèbre

N'hésitez pas à partager cet article!

Recevez mes conseils et astuces pour mieux vivre votre hypersensibilité et votre haut potentiel

(en cliquant sur ce bouton, vous allez vous abonner à la newsletter de Zen&Zèbre. Vous recevrez les derniers articles partagés sur le site, les nouveautés… Vous pouvez à tout moment vous désabonner si vous le souhaitez)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 20 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.