Le son Om en yoga - article Zen et zèbre

Le son OM

5/5

Une des choses les plus distinctives dans un cours de yoga, c’est le chant du OM que l’on fait souvent en début et/ou en fin de cours. Quel débutant n’a pas été surpris, ou parfois rebuté par cette pratique ?


Certains y voient un folklore, d’autres une démarche religieuse qui peut, le cas échéant, les mettre mal à l’aise. Parfois timides, on n’a pas forcément envie de chanter, même une seule syllabe fusse-t-elle si brève.
Mais en réalité, quelle est la signification de cet usage, et surtout quels en sont les bénéfices ?

Qu’est-ce que le son Om ?

Le son Om – détaillé A – U – M et s’écrivant aussi AUM – comprend tous les sons de l’univers.  Le A représente le commencement, le U la durée et la continuité et le M représente la fin, la destruction, la mort. Le silence qui suit le son est également primordial. 

Le son Om est également connu  dans la pratique du yoga sous le nom de pranava mantra

En pratique, on débute par le son A, un son qui vient de la gorge, puis le U  (ou O) qui remonte dans la bouche, et en fin le M qui monte vers les lèvres et le nez. Ce son est habituellement répété 3 fois en début de cours ou à la fin.

L'origine du son Om

Le Om est un son très simple que l’on appelle un Bija mantra, ce qui signifie un mantra composé d’une seule syllabe, en sanskrit . Il est dit de ce son que c’est le son originel et qu’il contiendrait l’univers en lui-même. La création, les formes… tout cela vient de vibrations, et le Om est une vibration.

On retrouve le Om dans de multiples religions telles que l’Hindouisme, le Bouddhisme, le Jaïnisme… Et une des traductions de Om : Amen se retrouve dans des religions qui nous sont culturellement plus familières selon Paramahansa Yogananda.. Le Om n’est donc pas l’apanage d’une seule religion, mais il est universel, il est le son cosmique qui serait à l’origine de l’univers.

Les bienfaits du son Om

L’émission du son Om permet de faire vibrer les cordes vocales, mais également la cage thoracique grâce à la profonde inspiration que requiert ce son, quant l’expiration permet de vider l’air pollué des poumons.

Cela améliore également la circulation du sang à l’intérieur du corps. On observe également la sécrétion d’hormones du plaisir, un effet apaisant, bien-être, méditatif.

Zen & Zèbre

N'hésitez pas à partager cet article!

Recevez mes conseils et astuces pour mieux vivre votre hypersensibilité et votre haut potentiel

(en cliquant sur ce bouton, vous allez vous abonner à la newsletter de Zen&Zèbre. Vous recevrez les derniers articles partagés sur le site, les nouveautés… Vous pouvez à tout moment vous désabonner si vous le souhaitez)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 ⁄ 2 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.